100% québécoise, GURU se veut une source naturelle de profits pour les dépanneurs

Si vous vendez des boissons énergisantes dans votre dépanneur, il n’y a aucune raison de ne pas offrir la marque GURU.

Pourquoi? Parce que celle-ci offre trois choses que les dépanneurs aiment beaucoup : un produit qui sort, une marge de 30%+ et une marque qui se démarque.

Ajoutez à cela un produit santé fait d’ingrédients 100% naturels et qui en plus origine du Québec, et on entre alors dans une catégorie « wow ».

Voilà qui résume bien la magie de GURU, la boisson énergisante québécoise bio qui fait un malheur sur les tablettes d’ici et d’ailleurs, notamment en Californie où l’entreprise investit d’importantes ressources pour séduire la clientèle jeune et urbaine.

Pour faire le point sur cette étonnante potion magique, Carl Goyette, vice-président marketing, a reçu DepQuébec au siège social de GURU en plein coeur du quartier Villeray, à Montréal.

Souriant et enjoué, on voit tout de suite qu’il connaît son produit comme le fond de sa poche.

« GURU est la seule boisson énergisante faite au Canada dont tous les ingrédients — même la caféine — sont naturels, voire même bio. Cela fait une grosse différence pour ce qui est de l’effet ressenti : l’absorption est plus lente et la stimulation est meilleure, sans surexcitation ou déprime après coup », de lancer Goyette.

Et stimulation, il y a! Après avoir testé quelques échantillons — et malgré être un grand buveur de café — l’auteur de ces lignes ne s’attendait pas à ressentir autant l’impact tonique de cette boisson. Tassez-vous!

Un produit de qualité conçu ici même, au Québec

GURU est un success-story montréalais. La compagnie a démarré en 1999 lorsque deux jeunes amis du secondaire ont remarqué l’attrait des consommateurs pour des « smartdrinks » santé parfaits pour aider à passer une partie de la nuit à danser dans des boîtes de nuit.

Faite à partir d’ingrédients naturels, la petite cannette a pris son erre d’aller, étant offerte maintenant partout, tant chez Sobeys (IGA, Boni-Soir, etc), que Metro, Loblaw (Provigo, Maxi), Couche-Tard et même Wal-Mart.

Ce n’est que récemment, toutefois, que l’entreprise a mis résolument le cap sur son positionnement santé, par l’embauche notamment d’un « druide », Luc Martin-Privat, qui développe de nouvelles moutures comme l’eau vitaminée GURU ainsi que Carl Goyette qui a mis le cap sur le positionnement santé du produit.

Ce dernier ne s’en cache pas : l’idée n’est pas de chercher à détrôner le leader qu’est Red Bull ou autre, mais bien de compléter la gamme des boissons les plus vendues par une alternative santé.

« Les consommateurs sont de plus en plus attirés par les produits santé. Ceux qui apprécient les boissons énergisantes ET la santé se tournent naturellement vers GURU. Ainsi, nous les gardons heureux dans une catégorie à marge élevée au lieu d’attendre bêtement qu’ils délaissent celle-ci pour une catégorie moins intéressante comme l’eau en bouteille par exemple », de souligner Goyette.

Énergie et santé, quel bon mix!

À cause de l’image rebelle qu’entretient avec soin Red Bull et toutes ses commandites casse-cou (dont le parachutiste qui saute de l’espace), l’idée d’une boisson énergisante dite « santé » ou « naturelle » n’est pas évidente à prime abord.

C’est pourtant tout à fait ce qu’est GURU : une tisane refroidie et gazéifiée dont la plupart des ingrédients proviennent de l’infusion de plantes bio.

La caféine de GURU, entre autres, est obtenue par l’infusion de thé vert. Or, il n’y a rien de plus santé que le thé vert, dixit le Dr Richard Béliveau, spécialiste de la prévention des cancers!

Véritable produit santé, GURU est la seule boisson énergisante listée chez les épiceries santé Rachelle-Béry!… et même chez les pharmacies Jean-Coutu.

Enfin, question de confondre une fois pour toutes les sceptiques, voici une comparaison convaincante d’ingrédients entre Red Bull et GURU .

Le créneau de GURU est donc très porteur et tourné vers l’avenir, avec des oracles comme l’ancien président de Google, Eric Schmidt, qui prédisait récemment que l’avenir est aux aliments à base de plantes.

Et parlant de plantes, que dire de cette innovation étonnante de la part de GURU d’avoir utilisé un fruit asiatique inconnu chez nous (le fruit des moines) en tant que substitut au sucre dans sa version légère, sans sucre ou presque?

Le vent dans les voiles pour GURU

La beauté avec GURU est que cette boisson est à l’abri de toutes les menaces d’interdictions, de réglementation et de taxes qui pèsent sur cette catégorie.

  • On veut taxer les boissons sucrées? GURU a une version sans sucre ou presque… et qui goûte vraiment bon avec ce fameux fruit des moines (vraiment étonnant au goût, essayez-le);
  • On veut interdire les boissons énergisantes aux mineurs ou en restreindre la consommation? Le profil de GURU est très similaire au café : si vous voulez interdire GURU, alors il faudra aussi interdire le café!… bonne chance.

La boisson pimpante québécoise a le vent dans les voiles : selon son fabricant, GURU est la marque de boissons énergisantes ayant connu la plus forte croissance au Québec au cours des dernières années.

Dans un marché évalué à environ 600 millions $ de ventes annuelles au pays, GURU s’est accaparée 10% du marché au Québec aux dires de l’entreprise.

Toujours à l’affût de promotions, concours et mix de produits, GURU s’est récemment fait beaucoup remarqué par un placement de produit fort efficace dans la populaire émission Occupation Double à TVA, une association judicieuse qui a apporté une visibilité hors-pair à la marque auprès de sa clientèle cible, les jeunes adultes.

GURU offre des rabais volumes et des promotions à l’année. Son prix au détail est similaire à ceux de ses compétiteurs. On peut commander directement en contactant le bureau chef ou en passant par votre distributeur.

Alors, qu’attendez-vous pour mettre du GURU dans vos ventes? À moins que ce ne soit déjà fait bien sûr.

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 451 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.