Baisse d’impôt corporatif de 40%: le PC Québec veut aider les dépanneurs à investir

Dans le cadre de la présente campagne électorale, les partis politiques ont tous été invités à venir présenter leur plateforme aux dépanneurs dans le cadre de Forum Dépanneur 2018, une série d’entrevues animées par Michel Gadbois, président de l’Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA).

Aujourd’hui, nous faisons place au Parti conservateur du Québec avec la présence d’Adrien Pouliot, chef du parti et candidat dans la circonscription de Chauveau de même que Sherwin Edwards, candidat dans la circonscription d’Argenteuil.

Baisse d’impôt majeure pour les entrepreneurs

Dans son entrevue avec Michel Gadbois, le chef du Parti conservateur a présenté les deux principales mesures concernant les dépanneurs, à savoir baisser l’impôt corporatif de 40 % et diminuer le fardeau réglementaire.

« Ce sera de l’argent pour investir, embaucher, augmenter les salaires, payer les fournisseurs et voire même couper les prix aux consommateurs », de lancer M. Pouliot.

Les fonds recueillis pour financer ces baisses d’impôt proviendront de coupures aux programmes de subventions actuellement dévolues aux grandes entreprises.

M. Pouliot souligne aussi qu’il souhaite diminuer l’impôt des particuliers de 36% en éliminant des structures comme les commissions scolaires et le Fonds Vert.

Il termine en soulignant que les valeurs de droits et de libertés individuelles sont au coeur du programme de son parti et que les candidats du PC Québec croient fondamentalement aux bienfaits de l’économie de marché.

Produits de vapotage plus accessibles au public

Pour sa part, le candidat du PC Québec Sherwin Edwards se dit favorable à une libéralisation de la loi sur le tabac en ce qui concerne les modalités concernant le vapotage.

Lui-même entrepreneur dans le domaine et connaissant bien l’industrie des dépanneurs, il souligne qu’il a été établi scientifiquement que le produit est moins nocif que le tabac et qu’ainsi, il importe d’en permettre un grand accès aux consommateurs fumeurs.

« Les dépanneurs et les tabagies sont les meilleurs endroits pour introduire les produits de vapotage aux fumeurs », de lancer M. Edwards.

M. Edwards insiste par ailleurs sur les réformes nécessaires à mettre en place dans le but de mettre fin au monopole de la SAQ.

« On veut donner le droit et les licences afin que les entrepreneurs privés puissent compétitionner avec la SAQ… ils peuvent faire une meilleure job pour amener ces produits là vers les consommateurs », de souligner M. Edwards.

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 452 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.