EXCLUSIF — C’est officiel: l’emballage neutre entrera en vigueur le 7 février 2020

La plus importante réforme réglementaire jamais adoptée sur les produits du tabac — qui pourtant en ont vu d’autres — entrera officiellement en vigueur dans moins d’un an, soit le 7 février 2020.

À compter de cette date, les dépanneurs ne pourront plus vendre des cigarettes autrement que dans des paquets neutres de couleur brun terne et ce, en format régulier ou king size (dans des paquets à tiroir à coulisse et ouverture au sommet pour commencer et seulement dans des paquets à tiroir à coulisse l’année suivante).

Et bien entendu, sans aucun logo de marque, n’en déplaise aux consommateurs mais au grand plaisir des contrebandiers dont les perspectives d’affaires n’auront jamais été aussi reluisantes depuis une décennie.

Très attendue depuis des mois par l’industrie du commerce de proximité au Canada, la réglementation finale sur l’emballage neutre et standardisé des produits du tabac devait en principe être dévoilée en primeur cette semaine par la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

Mais c’est sans compter sur DepQuébec, le portail numéro un des dépanneurs qui, encore une fois, a réussi à obtenir en exclusivité l’information que tous ses lecteurs attendent avec impatience, de sorte qu’une copie complète de la réglementation finale peut être téléchargée dès maintenant en cliquant ICI.

Il a fallu presque un an aux fonctionnaires de Santé Canada pour finaliser la réglementation de l’emballage neutre une fois le projet de loi S-5 adopté. Et il faudra encore 9 mois environ pour que celle-ci entre en force complètement (cliquez sur l’image pour l’élargir).
Une copie conforme du projet de règlement

La lecture de la réglementation finale dont DepQuébec a obtenu copie ne révèle pas grand changement en comparaison avec le projet initial et ce, malgré une consultation de trois mois auprès des nombreuses parties prenantes visées par ce règlement. Mais sachant qu’il s’agissait d’une consultation menée par des fonctionnaires qui ne sont redevables à personne, cela n’est pas surprenant.

Le format standard de paquet neutre proposé a été retenu. Il est de type « paquet à coulisse », le plus répandu chez les contrebandiers (contrairement au paquet qui s’ouvre par le dessus). Donc fini la variété: il n’y aura plus qu’un seul format en mode régulier ou king size. La surface sera essentiellement occupée par l’avertissement de santé avec, en bas, une mention de la marque centrée.
Toutes les marques de tabac seront inscrites avec la même police (Lucida Sans), la même taille (14 points), la même couleur (Pantone Cool Gray 2C) et sur le même fond brun terne (Pantone 448C). De plus, les noms de marques comprenant une couleur ou une propriété du filtre (comme un nombre par exemple) seront interdits, de sorte que les marques « Number 7 » et « Mark Ten » devont être modifiées ou disparaître complètement.
La confusion entre tabac légal et illégal n’aura jamais été aussi grande, même pour les bâtonnets eux-mêmes. Tandis qu’à l’heure actuelle, les bâtonnets légaux sont très distinctifs, sous l’emballage neutre, ils deviendront quasi-identiques aux cigarettes de contrebande. Les contrebandiers n’auront qu’à ajouter un numéro alphanumérique pour que l’imitation soit parfaite.
Rêve pour les bandits, cauchemar pour les détaillants

Pour l’industrie illégale du tabac, cette réglementation est un rêve devenu réalité.

En effet, les paquets issus de la contrebande deviendront en tous points identiques aux paquets légaux — mis à part des détails insignifiants et faciles à imiter — de sorte qu’il deviendra pratiquement impossible de différencier le vrai du faux.

Et alors que jusqu’à maintenant, les contrebandiers se sont gardés d’offrir des imitations parfaites et à s’y méprendre de produits légaux, cette tendance pourrait bien changer avec l’opportunité que représente le nouveau cadre réglementaire de l’emballage neutre.

Ainsi, la marque de contrebande PlayFare’s qui est produite et vendue à Kahnawake se veut présentement un clin d’oeil à la marque populaire Player’s. Mais à compter de l’an prochain, il est tout à craindre que les fabricants illégaux de cette marque de cigarette optent carrément pour le nom Player’s qui ne s’écrira plus qu’en caractère de 14 points de la police Lucida Sans.

Les contrebandiers ont ainsi l’occasion en or de confondre parfaitement leurs produits avec le marché légal. Ils risquent fort aussi d’adopter carrément le nom de leurs compétiteurs légaux pour qu’on s’y méprenne totalement.

D’ailleurs, dans un article récent (voir ici), DepQuébec rapportait les craintes avérées de la GRC mais ignorées par Santé Canada à ce sujet:

« La préoccupation de la GRC est que ni l’Australie, ni le Royaume-Uni ne dispose d’une industrie domestique robuste de fabrication de tabac de contrebande. Les lois sur l’emballage neutre peuvent présenter au crime organisé des opportunités de pénétrer davantage le marché du tabac légal via la contrefaçon. Cette préoccupation a été transmise au forum. » – Compte-rendu de réunion de la GRC (traduction de DepQuébec)

Un chemin de croix à prévoir

Pour ce qui est des détaillants honnêtes et travaillants, l’année en cours ainsi que le début de 2020 risque de s’avérer un véritable chemin de croix. Comme d’habitude, ils n’auront d’autre choix que de s’adapter à une refonte complète des emballages de produit ainsi que d’avoir à subir les répercussions de ce changement au quotidien avec leur clientèle.

Pour les commis-caissiers, il va sans dire qu’une période d’adaptation sera nécessaire pour apprendre à reconnaître les nouveaux produits et savoir où ils sont positionnés dans le planogramme.

Toutefois, cela n’est rien en comparaison avec le fardeau d’éducation qui leur reviendra face à la clientèle.

De nombreux clients risquent en effet de fort mal réagir lorsqu’ils réaliseront pour la première fois que l’emballage des produits auxquels ils étaient attachés leur a été enlevé pour toujours.

Rappelons-nous : c’est de loin le plus grand bouleversement à survenir dans le marché du tabac depuis le sommet de la contrebande au milieu des années 2000.

Et parce que les détaillants tirent toujours une portion majoritaire de leurs ventes et de leurs profits de la catégorie du tabac, ils doivent se préparer au choc que représente la mise en application prochaine de l’emballage neutre en février 2020.

Ou du moins, être prêts mentalement!

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 461 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Une pensée sur “EXCLUSIF — C’est officiel: l’emballage neutre entrera en vigueur le 7 février 2020

  • 1 mai 2019 à 22:20
    Permalink

    Wow qu’elle bande de génie au gouvernement. Le fédéral étant moins idiot qu’au provincial « Québec » mais ils ne font pas tellement mieux non plus. Quand tu as des milliers de détaillant travaillant sur le terrain et de qui tu peux t’inspirer pour obtenir des conseils sur une nouvelle réglementation ou quand la GRC elle même t’envoi des preuves solides mais que t’as trop d’ego comme fonctionnaire se croyant plus intelligent que tous, que tu décides volontairement d’ignorer tous ces conseils pour en faire qu’à ta tête sans la moindre expérience… c’est vraiment pas fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.