Cinq détaillants et/ou distributeurs contrôlent les trois-quarts du marché de l’essence au Québec

Qu’ont en commun Sobeys Québec (Shell), Couche-Tard, Suncor Énergie (Petro-Canada), Harnois (Esso) et Parkland (Ultramar)?

Selon la Régie de l’Énergie (qui ne va pas jusqu’à les nommer mais leur identité est évidente), ces cinq entreprises contrôlent les trois-quarts du marché de l’essence au Québec, une concentration qui se fait de plus en plus grande au Québec depuis une dizaine d’année.

Telle est l’une des conclusions qui se dégagent du plus récent Recensement des essenceries en opération au Québec (juin 2017), une étude qui est publiée seulement une fois aux trois ans et qui nous apprend une foule de choses intéressantes sur le marché de l’essence au Québec.

Ainsi apprend-t-on que la part des cinq entreprises les plus actives dans la vente au détail et la distribution d’essence est passée du deux-tiers (68 %) aux trois-quarts (72 %) mais que les entreprises ne sont plus les mêmes.

En effet, alors qu’auparavent les grandes pétrolières comme Shell, L’Impériale et Ultramar étaient intégrées verticalement (de l’extraction au raffinage à la vente au détail), la plupart ont délaissé la vente au détail sauf Petro-Canada (Suncor).

Auparavant exploité par la multinationale Shell, le réseau de postes d’essence Select a été vendu en 2011 à Sobeys Québec  qui vient d’annoncer leur conversion en dépanneur Boni-Soir et Voisin. Shell continue toutefois d’être la marque d’essence phare du détaillant intégré qui mise beaucoup sur le prêt-à-manger pour doper ses ventes dans ses petites surfaces. Sur la photo, on aperçoit l’un des 95 postes d’essence Shell Select au Québec, celui-ci situé à Beloeil.

Les cinq membres du Club Select sont donc selon toute vraisemblance :

  • Sobeys Québec avec environ 325 postes d’essence (Shell pour la plupart mais aussi d’autres marques) plus les indépendants qu’elle approvisionne;
  • Parkland avec environ 300 postes d’essence (Esso et Ultramar);
  • Suncor Énergie avec ses 170 postes d’essence corporatifs Petro-Canada et sa marque d’essence utilisée par plus de 335 postes d’essence;

Selon le rapport, ces cinq entreprises contrôlent ou approvisionnent 1754 des 2876 postes d’essence au Québec (soit 61 % du total) et vendent ainsi 6,3 milliards de litres des 8,8 milliards qui trouvent preneurs chaque année, soit 72 % du volume total.

D’autres informations contenues dans ce rapport sont dignes d’intérêt et valent d’être soulignées.

Le Québec compte encore beaucoup d’essenceries à faible débit. La majorité des essenceries, soit, 60,6 % d’entre elles, vendent moins de 3 ML de carburant par année. Cette proportion passe à 93,5 % pour des volumes de vente inférieurs à 7 ML par année. – Régie de l’Énergie

En effet, la majorité des postes d’essence sont considérées comme étant à faible débit. Les stations à fort débit, soit 7 M de litres et plus, ne sont que 6,5 % du total, mais leur proportion tend à augmenter.

Quant au nombre de postes d’essence, il a varié très peu depuis le dernier rapport : le Québec n’a perdu que 19 essenceries depuis 2013, soit 0,7 % du réseau.

La grande nouveauté des dernières années demeure la vente des stations Marché Express Esso par L’Impériale de même que celle des Dépanneur du Coin de CST brands à Couche-Tard et Parkland et, surtout, l’arrivée de Parkland sur le marché québécois du détail.

On verra assez vite comment tous ces changements vont affecter la dynamique mais avec autant de stations d’essence à faible débit, l’avenir parait cousu de fil blanc.

Il faut s’attendre à voir se poursuivre la tendance de consolidation faisant en sorte qu’il y ait moins de poste d’essence mais avec chacun plus de volume.

Car c’est dans la nature intrinsèque d’un marché libre de rechercher un équilibre optimal entre une offre profitable et une demande qui, de surcroit, pourra toujours se déplacer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.