ENQUÊTE EXCLUSIVE (2) — Monetico Desjardins : la solution préférée des deps est 100% québécoise

Si le coeur vous en dit, jetez un coup d’oeil furtif au terminal qu’on vous tendra dans la plupart des dépanneurs au Québec pour payer par carte et vous verrez alors un nom ressortir : Monetico Desjardins!

Un très joli nom qui, sans doute, ne vous dit probablement rien.

Il s’agit pourtant de la solution de paiement la plus répandue chez les dépanneurs au Québec… et elle est québécoise à 100% (franco-québécoise en fait) suite à un partenariat entre Desjardins et le Crédit Mutuel.

Loin de son image de coopérative pépère et de prêteur hypothécaire en région, notre second volet de l’enquête exclusive DepQuébec sur les solutions de paiement a mis à jour un aspect méconnu — et nettement dynamique — de cet empire québécois : leur vaste domination en tant que solution de paiement chez les détaillants — à tout le moins, les dépanneurs!

La multiplication des terminaux Monetico à travers les dépanneurs du Québec procure une visibilité exceptionnelle à la marque Desjardins qui sait fort bien en tirer profit, comme on le voit sur la photo.
La jungle impénétrable des solutions de paiement

Les fournisseurs de solution de paiement sont des entreprises spécialisées qui agissent comme intermédiaire entre les émetteurs de cartes de débit et de crédit, les banques et les commerçants pour que ces derniers puissent offrir le paiement par carte à leur clientèle.

Ce sont elles qui montent des forfaits complexes permettant aux détaillants d’obtenir un terminal de paiement et de traiter tous les paiements.

L’univers des solutions de paiement chez les dépanneurs est une jungle impénétrable que DepQuébec a tenté de débroussailler pour la première fois.

Pour un observateur extérieur, c’est tout un défi de chercher à comprendre qui est avec qui et comment fonctionne cette industrie B2B très hermétique:

  • Les marques foisonnent: nous en avons dénombré une quinzaine très facilement;
  • La plupart sont affiliées à des banques (Global Payment avec la Banque Nationale et CIBC, Moneris avec BMO, RBC et la Banque Laurentienne) ou ont été créées par des banques (Solutions TD et Monetico Desjardins);
  • Il est avantageux d’opter pour une solution affiliée à sa banque car ainsi, un commerce épargne sur les frais de dépôt;
  • Mais il semble aussi avantageux d’opter pour une marque créée par une banque (Monetico ou Solutions TD) car avec un intermédiaire en moins, celles-ci semblent avoir une plus grande marge pour diminuer les frais;
  • Toutefois, les dépanneurs avec essence, notamment, fonctionnent la plupart du temps avec deux terminaux de marques différentes: un pour le magasin (débit et grandes cartes de crédit) et un pour l’essence (carte de crédit, de fidélité, corporatives);
  • Chaque fournisseur offre des forfaits complexes qui marient les mensualités pour la location du terminal avec des taux variés prélevés à même les paiements par carte de débit et de crédit (des pages et des pages de taux différents);
  • Plusieurs grandes bannières comme Sobeys ont par ailleurs des ententes négociées avec des fournisseurs de paiement et la plupart des marques d’essence imposent leur propre terminal incontournable pour gérer les points de leur programme de fidélité;

Ouf!

La domination Monetico

Il est ainsi remarquable de constater qu’au coeur de cette industrie dominée par des firmes américaines et de grandes banques, une québécoise ressort du lot : Monetico Desjardins.

Et « ressort » est un mot faible… disons plutôt qu’elle domine carrément tous les autres!

Ce tableau des grands joueurs du secteur des solutions de paiement démontre assez clairement la domination complète de Monetico Desjardins dans le marché des solutions de paiement. Établi sur la foi d’informations obtenues auprès des propriétaires et gérants de dépanneurs rejoints, les données présentées peuvent naturellement comporter des approximations, erreurs et manquements et doivent être utilisées avec prudence.
Pourquoi un tel succès? Desjardins explique

Nous avons contacté Desjardins pour connaître la raison d’un tel succès (une question à laquelle les entreprises aiment bien répondre habituellement!).

Voici leur réponse :

  • La première raison réside dans la simplicité de nos offres : tant nos relevés de comptes que les produits sont pensés dans l’optique de faciliter la vie de nos commerçants. Notre terminal vedette auprès de la clientèle des dépanneurs, le classique signature, allie simplicité d’utilisation, robustesse et fiabilité.
  • Une autre raison qui justifie cette relation mutuellement bénéfique entre les dépanneurs du Québec et Monetico est notre service à la clientèle hors pair. Les dépanneurs du Québec bénéficient ainsi d’un support technique bilingue basé au Canada, disponible 7 jours sur 7 aux heures d’ouverture prolongées. Il est accessible par téléphone, par courriel ou télécopieur.
  • Enfin, un service de support technique disponible sur place en 24 heures est également offert à tous nos clients. Considérant l’importance des paiements par carte pour les dépanneurs, il est essentiel pour nous d’offrir un service où les utilisateurs peuvent compter sur un service fiable en tout temps.

Selon les commentaires recueillis, les détaillants sont en général très satisfaits : sur les 471 détaillants sondés avec Monetico, seulement 28 avaient des récriminations (environ 6%), qui souvent ont trait au fait que les frais de carte de crédit sont trop élevés, quel que soit le fournisseur.

Et si l’on se fie à leurs commentaires, le service à la clientèle est en effet très important : les terminaux brisent de temps en temps et un remplacement rapide est vital pour ne pas perturber les opérations.

Par ailleurs, ce que ne dit pas ici Desjardins — sans doute pour des raisons de concurrence — est le fait que leurs tarifs et taux sont parmi les plus bas de l’industrie :

  • certains ont affirmé payer seulement 3 cents par transaction par débit avec Monetico (au lieu de 6 cents en moyenne);
  • la plupart estiment les tarifs de Monetico plus bas que ses principaux concurrents, surtout les solutions pour l’essence;
  • d’autres ont toutefois noté que Monetico facture maintenant des frais additionnels de service qu’ils ne facturaient pas avant.

Le fait que Desjardins soit à la fois une institution financière et un fournisseur de solution de paiement explique sans doute qu’ils soient aussi concurrentiels et si Desjardins est en plus votre banque, les économies seront optimales.

Demain, dans le troisième volet de notre enquête, nous faisons place aux commentaires des détaillants sur les frais en général… un vrai défoulement collectif!

Ne manquez pas cela.

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

DepQuébec a publié 460 articles et ça continue. Voyez tous les articles de DepQuébec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.